Stéphanie CARON - DE WILDE Avocat au Barreau de Compiègne
Menu

Avocat divorce à Compiègne et Noyon

Vous désirez divorcer ? Prenez conseil auprès d’un professionnel du droit de la famille pour être efficacement orienté dans vos décisions et éviter toute erreur.

Avocat en divorce à Compiègne, Maître CARON-DE WILDE vous conseille sur la procédure la plus adaptée à votre situation. Contactez sans attendre son cabinet pour profiter de son expérience dans le domaine. 

Le divorce sans procédure judiciaire

En matière de divorce, quatre types de procédures existent mais un seul n'engage pas de procédure judiciaire.

Le divorce par consentement mutuel 

Aussi appelé divorce à l’amiable ou sans juge, il s’agit de la procédure la plus rapide. Il suppose que les époux s’entendent sur le principe de la rupture mais aussi sur ses conséquences. 

Dans ce cadre, les époux sont amenés à discuter - accompagnés de leurs avocats respectifs - du partage des biens et autres conséquences de la rupture (pension alimentaire, garde des enfants…). Ces accords sont alors consignés dans une convention de divorce enregistrée chez le notaire. 

divorce par consentement mutuel
Vous avez une question ? N'hésitez pas

Contactez-moi

ou par téléphone au
09 82 35 90 33
divorce pour faute

Le divorce avec procédure judiciaire

Quelles que soient les raisons qui vous mène, vous et votre époux(se) à engager une procédure de divorce, votre avocat vous accueille dans son cabinet à Compiège ou à Noyon pour vous accompagner.

Le divorce accepté 

Il s’applique lorsque les époux sont d’accord sur le principe de la rupture du mariage mais pas sur ses effets. C’est alors au juge aux affaires familiales que revient la tâche de trancher au regard de tous les éléments apportés par les parties. L’accord des parties pour divorcer, une fois donné, est irrévocable. 

Le divorce pour faute

Il peut être utilisé lorsqu’un des époux a des fautes à reprocher à son conjoint ou lorsque les deux se reprochent mutuellement un comportement fautif. Celui-ci peut prendre la forme de violences, de vols ou encore d’adultères.

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal 

Pour qu’il soit prononcé, il suffit que la cohabitation ait cessé entre les époux depuis au moins deux ans au moment de l'assignation en divorce.

Les mesures urgentes avant le divorce 

La loi prévoit certaines dispositions pour les cas les plus urgents.

Aussi, un conjoint violent pourra être évincé du domicile conjugal s’il met en danger l’autre conjoint ou leurs enfants. Il s’agit d’une procédure particulière mise en place avant le divorce. Si telle est votre situation, comptez sur votre avocat en divorce à Compiègne pour mener les formalités nécessaires et garantir votre sécurité.

Consultez également :